Prochaine rencontre : dimanche 14 mars, 14h30 !

11 décembre 2020

Appel à témoins !





Une première fois, ça ne s'oublie pas !!!
Voici les retours des semeurs de la première heure.


Un joli moment de joie ! 
Cette après-midi je suis allé semer des petits mots à La Croix-Rousse avec d’autres personnes très sympathiques que je ne connaissais pas. On s’est retrouvé dans un parc, très vite la minuscule petite gêne de la rencontre s’est envolée pour laisser place à du plaisir. 
Plaisir de rencontre, plaisir de partager… 
C’était chouette ! Merci. 

Georges








Aujourd'hui j ai participé au premier événement "Sème ta joie".
En fait, ça a vraiment commencé hier soir où j' ai rempli les petits papiers "Sème ta joie" avec des mots d'amour, des pensées positives, des messages heureux… 
Ce moment d écriture était déjà un plaisir !
Aujourd'hui j'ai découvert l'équipe "Sème ta joie" à la Croix Rousse. Je me suis tout de suite senti à mon aise. L'esprit de joie est très contagieux même avec un masque. 
Nous avons arpenté les rues de ce bel arrondissement et nous avons semé les mots un peu partout dans les lieux publics, les parcs…
J'ai eu un faible pour les bicyclettes comme support ! Ce fut très plaisant tout du long de laisser ces messages afin qu'ils soient découverts et lus plus tard. 
Quelle joie de savoir qu'ils pourront apporter un sourire, un espoir, du bien être, du bonheur…! 
Aujourd'hui j'ai pu semer ma joie et ça fait sacrément du bien !

Nicolas




Aujourd’hui, 9 décembre, j’ai pu semer ma joie dans le joli quartier de la Croix-Rousse.
Ma joie et moi étions au rendez-vous avec une bande de joyeux lurons, accompagnés de leur joie, eux aussi. Ca tombait bien !

Nous avions auparavant téléchargé et imprimé les fameuses bandelettes de papier à semer (très pratique d’ailleurs) et écrit des mots doux.

Nous avons déambulé dans les rues et accroché nos bandelettes de joie, ici et là.

Oh, un joli vélo ! 

Ah, une belle poignée de porte!

Et hop, un mot doux !

Et zou, nous voilà dans une nouvelle rue !

Etre discrets, pour surprendre les gens. 

Vite quelqu’un arrive, je ne veux pas qu’il me voit accrocher mon mot doux, je veux juste qu’il reçoive ce mot doux comme un cadeau.

L’impression de faire une bêtise m’enveloppait comme une fillette, alors que le papier est bio dégradable, le raphia ne fait pas de mal à la planète, et mes contemporains vont surement sourire et ressentir de la joie à leur tour en lisant nos mots doux, nos mots d’amour, gratuits et sans condition.

J’ai alors compris que ce que je ressentais c’était un enthousiasme débordant à l’idée de faire plaisir … 

De la JOIE à l’état pur. Mon cœur s’emballait comme quand j’étais enfant, la joie m’inondait. Une joie enfantine, si rare lorsqu’on a comme moi, 40 ans.

Je vais donc cultiver cette joie, semer encore, et qui sait ? Peut-être récolter ?

Prochaine fois, j’aimerais préparer des petits cadeaux, chanter dans la rue, danser… Cette petite séance de "semage" a ouvert mon imagination et réveillé ma joie. MERCI.

 
Emeraude





Je n'aurais jamais parlé à ce monsieur… il était en fauteuil… un œil qui partait en live… il faisait presque un peu peur… 

Nous étions en mode commando : 1ère réunion des semeurs de joie, portés par notre engouement !

Et si nos petits mots doux disséminés dans la ville changeaient le monde ?! 

Le monsieur dans son fauteuil roulant avait déjà reçu un petit cadeau de ma semeuse-collègue. 

Je lui ai dit : "Ah, mais vous avez déjà reçu !"

Il me répond : "Mais c'est pas grave, ça fait du bien de recevoir de l'Amour."

Et voilà un petit doux attaché à sa fermeture éclair.  Je l'avais pris au hasard dans l'enveloppe : "merci d'exister ". 

Fin de l'histoire. 

Ou pas…


J'ai rencontré Yasmina à la première réunion publique de SEME TA JOIE. 

On s'est dit qu'on irait bien déclamer des JE T'AIME sur la place de la Croix-Rousse… Et Yasmina de rajouter : "En plus, avec les masques, c'est bien, on ne nous reconnaîtra pas !


Je me suis vraiment amusée,  non, c'est plus que ça… nourrie !

Jai adoré cette dame blonde qui nous a demandé ce qu'on faisait. Et quand on lui a répondu : "on sème de la joie", elle a dit "MAIS MOI AUSSI JE VEUX FAIRE CA !". 

Je suis sure que ce soir, elle a adhéré !  D'ailleurs, moi c'est fait !


Je n'arrive pas à décrocher, je plane à 10000 ou plutôt je suis excitée comme une gosse !

 
Laela